top of page

Onze pierres ponces

Dernière mise à jour : 25 févr.




Onze pierres ponces… Vous n'avez pas idée de ce que j’ai galéré pour y arriver. Et j’y suis arrivée par la peau des dents puisque, oui, disons-le, ma comparaison est tirée par les cheveux. Mais bon, on fait ce que l’on peut.


Déjà, relier des pierres ponces à un repas, ce n’est pas évident. Je me rappelle petite, je regardais cette chose étrange sur le bord du bain en me demandant bien à quoi cela servait-il. J’avais imaginé toutes sortes de choses… C’était un savon, peut-être? Mais non, il ne moussait pas. C’était une lime? Un peu gros quand même. Longtemps, j’ai joué avec en prenant mon bain la transformant en bateau ou en sous-marin jusqu’à ce que je demande à ma mère ce que c’était. Lorsque j’eu ma réponse, j'étais complètement dégoutée.


Donc, en fait, l’utilité même de la pierre ponce rendait difficile le lien entre l'objet et la préparation d’un plat appétissant et délicieux.


J’ai d'abord pensé faire des meringues, à cause de leur forme et de leur côté aérien mais je n’ai pas de poche à douille et bon, je trouvais ça un peu trop simple. J’ai ensuite pensé à des huîtres, et là vraiment je sentais que je tenais quelque chose. Malheureusement, je n'en ai pas trouvé à l’unité, la poissonnerie dans mon coin étant fermée jusqu’à la mi-janvier.


La journée était déjà bien avancée et je n’avais toujours pas mes pierres ponces, je commençais presque à paniquer. Et c’est là que j’ai eu une idée. “Pourquoi pas des Polpettes? C’est aérien, c’est un peu rond. Ça peut même avoir un peu la couleur de certaines pierres ponces. Mais, par-dessus tout, ce qu’il y a de vraiment parfait avec les Polpettes c’est c’est miraculeusement bon. Parce que bien que vous penserez peut-être que ce ne sont que de vulgaires boulettes, je peux vous garantir que ce n’est pas le cas.


Voici donc, pour le onzième jour de mon Noël


Polpette à la sauce tomate

Donne +/- 24 polpettes


Ingrédients :


454 gr de veau haché

100 gr de parmesan Pecorino ou Grand Padano

30 ml de persil haché frais ou séché

½ tasse de chapelure sans gluten

1 gros pion d’ail haché finement

sel et poivre

2 tranche de pain (ici glutino mis blanche) passé au robot

½ tasse de lait

1 oeuf battu



Méthode :


  • Préchauffer le four à 500°F ou 260°C

  • Mélanger l'oeuf et le lait ensemble, puis mettre le mélange dans la mie de pain.

  • Brasser et laisser le pain imbiber les liquides, soit, environ 5 minutes

  • Mélanger le tout, ensemble

  • À l'aide d’une grosse cuillère, former des boules (ovales)

    • Les Polpettes ne sont que très peu manipulées. C’est ce qu’il fait qu'elles ne deviennent pas denses. (Mon amie N, qui a de fortes origines italiennes, m’a dit que ce n’est pas tout à fait vrai… Alors j’espère qu’un jour j’aurai le bonheur et la chance d’apprendre à les faire avec elle ou bien avec une vraie Nonna italienne.)

  • Mettre vos “boulettes” sur une plaque et cuire au four pendant 10 minutes

  • Pendant ce temps faire chauffer votre sauce tomate. Vous pouvez prendre la sauce tomate de base dont je vous ai déjà parlé, la sauce rosée ou, comme ici, la base de sauce rosé, mais sans la crème.

    • Pour la Sauce rosé

    • Pour la sauce tomate de base (lien à venir)

  • Après 10 minutes de cuisson, mettre les Polpettes dans la sauce ou elles iront finir leur cuisson.

  • Servir sur les pâtes de votre choix.


Le choix du vin variera en fonction de la sauce que vous choisirez donc, n’hésitez pas à demander conseil au personnel de la SAQ!


Bon appétit!




42 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

コメント


bottom of page