top of page

Trois petites poules

Dernière mise à jour : 16 janv. 2022



J’ai beaucoup hésité avant de choisir la recette qui collerait à ce troisième jour de mon Noël car, je l’ai déjà dit, le poulet est très versatile. Bien sûr, le thème du jour c’est la poule mais comme nous avons déjà abordé le bouillon de poulet récemment, je n’avais pas envie de me restreindre à la poule à bouillir. J’ai donc élargi le sujet afin de me donner l'embarras du choix.


Il me restait de la pâte brisée, j’aurais pu vous faire un pâté au poulet, ça fait Noël. Oui, ça fait Noël, certes, mais ce n’est pas très original. Ça aurait aussi pu être ; jambonette de poulet, poulet à la King, poulet teriyaki, Nem au poulet, poulet au vin blanc, blanquette de volaille, poulet Cordon Bleu… Bref, la liste est interminable… Que choisir?


J’ai choisi ce dont j’avais le plus envie et d’y aller à l’italienne. L’italien c’est la langue de l’amour et il me semble qu’ils font tout avec verve même les repas. Leur cuisine est généreuse, pleine de saveur et authentique. Il existe un lien direct entre mon âme et la bouffe italienne, les deux parlent le même langage, celui du cœur et de la passion.


Dans ma carrière, j’ai travaillé un mois de nuit à farcir des beignes chez Dunkin Donuts où l’odeur de la graisse et du sucre m’a écoeuré de manger des beignets pour le reste de mes jours. J’ai travaillé 2 ans chez un pâtissier traiteur. J'y ai fait plus de tartes, de quiches et de pâtés que je ne saurais en compter et j'ai travaillé 7 ans à la Bonne Carte du Casino de Montréal où j’ai fait plus de 42 000 club sandwichs. Résultat? J’ai passé près de 15 ans à ne pas vouloir même poser mes yeux sur de la pâte brisée ou un club. Par contre, j’ai travaillé dans trois différents restaurants italien et jamais, vraiment jamais, je ne me suis fatiguée de faire de la bouffe italienne, d’en sentir ou d’en manger. Ça, mesdames et messieurs c’est ce que j’appelle de l’amour inconditionnel!


Mon plat d’hier soir, donc : Escalope de poulet Parmigiana


Poulet Parmigiana

Pour deux personnes


Ingrédients:


1 poitrine de poulet désossée et sans la peau coupée en trois dans l'épaisseur

Pour la panure :

A- ½ tasse de farine tout usage sans gluten


B- 1 oeuf

2 cuillère à soupe (30 ml) d’eau


C- ¼ tasse de chapelure sans gluten du commerce

¼ tasse de Flocon de maïs (style Corn Flakes) sans gluten

¼ tasse de chapelure panko Haïku sans gluten

2 cuillère à soupe (30 ml) de parmesan fraîchement râpé

Sel, poivre, origan et ail en poudre


4 cuillère à soupe (30 ml) de fromage mozzarella râpé

2 cuillère à soupe (30 ml) de parmesan fraîchement râpé

⅔ tasse de sauce tomate de base

Huile d’olive pour la cuisson


Sauce tomate de base

(donne environ 2 litres)

Ingrédients:


1 gros oignon rouge haché

2 branches de céleri haché

1 petit piment fort haché

4 pions d’ail haché

2 tomates fraîches coupées en 8

½ tasse de vin rouge

2 pot de tomates (environ 3 cannes de 796 ml)

1 cuillère à soupe (15 ml) de bouillon concentré de boeuf ou de légumes

2 cuillère à soupe (30 ml) de pâte de tomate

Sel, poivre, origan, thym, laurier

Huile d’olive pour la cuisson



Méthode:

Pour la sauce tomates de base

  • Couper les légumes

  • Dans une grande casserole à feu élevé, faire suer les oignons et le céleri dans l’huile d’olive.

  • Ajouter l’ail et le piment fort, et cuire quelques minutes

  • Déglacer avec le vin rouge

  • Ajouter les tomates fraîches, réduire la température à moyen et laisser mijoter environ 5 minutes.

  • Ajouter les tomates en conserve, le bouillon et les aromates.

  • Laisser mijoter à feu moyen bas pendant un bonne heure

  • Ajouter la pâte de tomates

  • Assaisonner. Goûter. Ajuster

  • Laisser mijoter 30 minutes.

  • Retirer le laurier et passer au malaxeur à main jusqu’à l'obtention d'une sauce lisse.


Pour le poulet

  • Dans le sens de la longueur, tailler la poitrine de poulet en deux ou trois ( tout dépend de la grosseur de la poitrine) parties égales. Les escalopes ne doivent pas être trop épaisses. Si c’est le cas, vous pouvez les amincir à l’aide d’un marteau à viande.

  • Assaisonner.

  • Battre l’oeuf et ajouter l’eau ¨groupe B)

  • Mélanger les ingrédients pour la chapelure (groupe c)

  • Passer les morceaux de poulet dans les trois groupes, dans l'ordre: A- dans la farine, B- dans le l'œuf et C, dans la chapelure mélangée. À cette étape, bien presser sur le morceau afin que toute l’humidité soit absorbée et que la panure ait une belle épaisseur. C’est ce qui donnera une belle croûte dorée à votre poulet.

  • Dans une poêle antiadhésive, verser une quantité suffisante d’huile pour bien couvrir le fond et la chauffer à haute température.

  • Une fois l’huile bien chaude (vous pouvez mettre quelques miettes de chapelure afin de la tester, déposer les morceaux de poulet panés et laisser cuire jusqu’à coloration, soit, environ 3 minutes de chaque côté.

  • Réserver

  • Faire chauffer la sauce



Vous pouvez vous arrêter ici et servir le poulet pané tel quel sur votre sauce tomate chaude et avec un quartier de citron, c’est ce qu’on appelle le poulet alla Milanaise. Comme je suis seule, il me reste un troisième morceau qui servira à me faire un fabuleux burger au poulet. Miam.


  • Couvrir les morceaux de poulet de fromage et gratiner au four quelques minutes

  • Servir.



Pour le vin on m’a suggéré ce très beau produit. Tout en douceur en sans goût boisé, il laisse s'échapper des notes de fruits rouges sur une texture de velours. Avec une belle maturité, il nous offre une belle complexité dans le goût sans toutefois prendre toute la place, le Monasterio de Las Vinas Carinena Reserva 2016.


Buon appetito!

119 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Kommentare


bottom of page