top of page

Quatre pissenlits... Ou pas

Dernière mise à jour : 16 janv. 2022


Jour 4 de mon Noël : le pissenlit.

C’est un thème aussi peu évident que difficile à trouver à cette période de l’année. D’ailleurs, tout comme je n’ai pas trouvé de pissenlit, je n’ai pas trouvé d’anecdote s’y rattachant… J’ai donc pris un très long détour. Vous allez voir.


R était une femme amère. Jamais je ne l’ai vue joyeuse, ou heureuse, même si j’arrive à me souvenir de son sourire. La vie, sa vie, n’avait été pour elle qu’une série de malchances et d’injustices. Elle traînait son malheur comme on traîne un boulet attaché à son pied et le sien, avec le temps, se faisait toujours plus lourd à force de le nourrir de sa rancœur et de ses regrets. Je me souviens d’elle, menteuse, manipulatrice et même mesquine. Mais aussi, je me souviens d’elle triste, effrayée et parfois même, repentante. Lorsque l’on célébrait son anniversaire, elle pleurait toujours en nous disant que c’était peut-être son dernier. Je n'ai jamais vraiment su si c'était une crainte ou un souhait.


R, c’était ma grand-mère, elle est morte à l'âge de 76 ans, .


C’est peut-être en partie à cause ou grâce à elle si je ne crois pas aux regrets. J’ai peut-être trop vu les ravages que les siens ont laissés sur son existence et celles de ses filles. Si aujourd’hui j’attache de l’importance aux évènements du passé, ce n’est que pour mieux regarder devant et en tirer des leçons. Je veux croire que tout ce qui arrive de bon ou de mauvais a un sens, un but, même si souvent il nous est impossible de le voir. L’univers nous envoie des défis à relever, des occasions de devenir meilleur et des opportunités de grandir et je veux vivre tout ça. Le bon comme le mauvais, oui je le veux.


Je ne pourrai jamais m’empêcher de ressentir de la tristesse, de la colère et de l’amertume, mais je peux choisir ce que j’en ferai, ce que je créerai à partir de ça et comment je garderai l’équilibre.


Si je vous ai parlé d’amertume, c’est que c’est ce qui caractérise le plus le goût des feuilles de pissenlit et, par le fait même, ce qui les rend moins attrayantes, tout comme la chicorée d’ailleurs.


En cuisine, nous pouvons choisir d’éviter certains aliments à cause de leurs goûts particuliers ou, à contrario, on peut choisir de s’en servir justement à cause de leurs particularités afin de créer un plat sublime ou l’équilibre des saveurs nous amènera plus loin. C’est ce que je ferai aujourd’hui en vous présentant une salade de chicorée (à défaut de pissenlit) accompagné d’un carpaccio de betteraves et de croûtons au gras de bacon


Salade de chicorée et son carpaccio de betteraves


Ingrédients:


Chicorée en quantité suffisante

Une tranche de pain

Quelques noix de pin

½ échalotes grise, ciselé

1 petites betterave (ou deux demi pour la couleur)

Quelques morceaux de fromage de votre choix, ici un Tête dur


Vinaigrette :

3 cuillère à table d’huile de noix

3 cuillère à thé de vinaigre balsamique

1 cuillère table de sirop d’érable

½ cuillère à thé de moutarde de dijon

Sel et poivre du moulin


Méthode:

  • Laver et peler les betteraves

  • Les trancher à l’aide de la mandoline, attention à vos doigts

  • Laver et tailler la chicorée finement ainsi que l’échalote grise

  • Tailler votre fromage, choisissez un fromage assez goûteux qui vous permettra de faire une belle présentation. Un cheddar de chèvre aurait été aussi génial dans cette assiette, tant par son goût que par sa texture.

  • Faire griller les noix de pin

  • Enlever les croûtes de la tranche de pain et la faire dorer à la poêle dans du gras de bacon ( j’en garde toujours un petit pot au frigo)

  • Mélanger les ingrédients de la vinaigrette

  • Dresser et servir ou garder au frigo jusqu’au service.


Pour le vin, je vous suggère un vin que j'affectionne particulièrement. Pour un vin aussi jeune, il vous surprendra par sa texture légèrement sirupeuse et par la richesse et la rondeur de ses saveurs. Bacalhôa Catarina 2020


J'ai choisi de servir cette salade en entrée, mais ajoutez-y un œuf mollet et vous aurez un repas léger et savoureux.


Bon appétit!

58 vues2 commentaires

Posts récents

Voir tout

2 Comments


Mes félicitations cher collègue pour ce beau projet ,la grève a fait un truc positif rencontrer des collègues extraordinaires que nous avons dans nôtre beau milieu je te souhaite une très continuité .

Like
Replying to

Merci beaucoup. Oui, en effet, la grève aura plusieurs points positifs. Cette rencontre des autres dans un contexte de solidarité et d'altruisme en est un des plus beaux. Si je ne m'ennuie pas du tout de me geler le cul sur le coin de la rue, vous toutes me manquez et j'ai hâte d'avoir de nouveau l'occasion de vous revoir.

Like
bottom of page