top of page

J'ai faim!

Dernière mise à jour : 3 juin 2023

Lors d’une promenade avec mon amie H et alors que je lui parlais de mes aléas émotionnels, elle m’a demandé si mon bonheur passait nécessairement par la relation de couple. J’ai envie, aujourd’hui, de prendre le temps d'aller plus loin que le “bien sûr que non” que je lui ai lancé…


J’aime bien ma vie depuis que je suis seule à la maison. Je me lève le matin et je peux prendre une éternité pour choisir mes bas ou mes sous-vêtements tout en illuminant l’appartement comme si c’était le stade Olympique. Je peux faire tout le bruit que je veux, sans réveiller mes voisins bien sûr. Au travail, je peux terminer à l’heure que je veux sans avoir à en aviser qui que ce soit, je peux traîner, je peux aller n’importe où, n’importe quand et avec n’importe qui. Le soir venu, je mange quand, où et si je le veux. Je lave MA vaisselle, je range MES traineries, bref, c’est ma vie et c’est moi qui gère sans avoir de compte à rendre à personne et c’est parfait.


Aussi, j'ai la chance d'adorer mon métier et j’aime aller travailler chaque matin. En plus, je suis entourée d'amis sincères qui sont présents et importants et j’ai des enfants merveilleux qui sont aimants et attentionnés. Ma vie est belle et parfaite.


Il est vrai aussi que cette nouvelle solitude m’a permise de me retrouver. Je prends soin de moi maintenant, à défaut de prendre soin d’une autre ou d’un Nous, et ça aussi, c’est parfait. C’est même plus que ça, c’est génial. La vie de couple, donc, ne me manque pas.


Mais lui dire je t’aime me manque, avec des mots ou en allant lui chercher des hot dogs un matin de Noël.


Planifier un anniversaire avec elle me manque; choisir le bon cadeau, le bon menu. Se sourire en pensant à la tête qu’il ou elle fera en découvrant ce qui se cache sous le superbe emballage qu’elle aura fait.


Préparer une réception avec elle me manque, Cuisiner en la regardant du coin de l'œil qui met la table avec un soin méticuleux et la voir être déçue de ne pas avoir les serviettes de tables assortis au thème de la soirée…


Danser avec elle lorsqu’on a un peu trop bu… M’endormir à ses côtés alors qu’elle regarde une série et qu'elle me caresse les cheveux. La prendre dans mes bras lorsqu’elle a mal. Entendre sa voix lorsque je rentre à la maison ou l’entendre rentrer le matin après une nuit au travail. L’écouter me raconter sa vie, ses idées, ses convictions. Notre folie me manque. On a jamais fini d’écrire notre chanson sur l’importance de l’hygiène des aisselles… J'ai encore faim de ça, j'ai encore faim d'elle.


Alors voilà, c’est ce que j'avais à dire sur le sujet…


Ce soir-là, après notre longue marche, H et moi avons soupé ensemble à la maison. Je lui ai préparé son repas préféré. Le poulet à la sauce Dijonnaise.


Cette recette n’est pas de moi et, en fait, j’ignore de qui elle est exactement. Moi, je la tiens de mon frère qui, à son tour, la tient d’un ancien collègue de travail. Quoiqu’il en soit, c’est maintenant devenu une recette familiale puisque que nous la faisons régulièrement et que, de plus, c’est la première recette que mon fils a appris.


Voici donc, la recette.




88 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Commenti


bottom of page